// BODY ICI
LogiCL
Services Informatiques

LogiCL Services Informatiques

Sauvegarde

- Cycle de sauvegarde des données -

Sauvegardes complètes (Full), incrémentielles et différentielles.

Tous les modèles de sauvegardes sont basés sur les méthodes de sauvegarde complètes (Full), incrémentielles et différentielles. Le terme « modèle» est en fait l'algorythme d'application de ces méthodes et l'algorythme du nettoyage d'archive.

Comparer les méthodes de sauvegarde les unes aux autres n'est pas utile car les méthodes fonctionnent en «équipe» dans un modèle de sauvegarde. Chaque méthode se doit de jouer un rôle spécifique en fonction de ses avantages. Un modèle de sauvegarde compétent bénéficiera des avantages de toutes les méthodes de sauvegarde et diminuera l'influence des points faibles de ces méthodes. Par exemple, une sauvegarde différentielle hebdomadaire facilite le nettoyage d'archive car elle peut être facilement supprimée en même temps que l'ensemble hebdomadaire de sauvegardes incrémentielles quotidiennes dépendantes de cette sauvegarde différentielle.
Sauvegarder en utilisant une méthode de sauvegarde complète (Full), incrémentielle ou différentielle résulte en une sauvegarde du type correspondant.


Sauvegarde complète (Full backup)

Une sauvegarde complète stocke toutes les données sélectionnées pour la sauvegarde. Une sauvegarde complète est sous-jacente à toute archive et forme la base de toutes les sauvegardes incrémentielles et différentielles. Une archive peut contenir plusieurs sauvegardes complètes ou même n'être composée que de sauvegardes complètes. Une sauvegarde complète se suffit à elle-même - vous n'avez besoin d'accéder à aucune autre sauvegarde pour récupérer les données provenant d'une sauvegarde complète.

Il est largement accepté qu'une sauvegarde complète est la plus lente à enregistrer mais la plus rapide à restaurer.

Une sauvegarde complète (Full) est la plus utile quand:

-vous devez ramener le système dans son état initial. Cet état initial ne change pas souvent, il n'y a pas besoin d'effectuer des sauvegardes régulières.

Exemple : Un café Internet, le laboratoire d'une école ou université où l'administrateur doit souvent annuler les modifications faites par les étudiants ou invités mais ne met à jour la sauvegarde de référence que très rarement (en fait, après l'installation de mises à jour de logiciels uniquement). Le temps de sauvegarde n'est pas crucial dans ce cas et le temps de récupération sera minimal lors de la récupération du système à partir de la sauvegarde complète. L'administrateur peut posséder plusieurs copies de la sauvegarde complète pour plus de fiabilité.

Sauvegarde incrémentielle

Une sauvegarde incrémentielle stocke les modifications de données par rapport à la dernière sauvegarde. Vous devez avoir accès aux autres sauvegardes contenues dans la même archive pour récupérer les données d'une sauvegarde incrémentielles.

Une sauvegarde incrémentielle est la plus utile quand :

-vous devez avoir la possibilité de ramener votre système dans l'un des états enregistrés précédemment,
les modifications de données sont souvent petites comparées à la taille totale des données.

Il est largement accepté que les sauvegardes incrémentielles sont moins fiables que les sauvegardes complètes car si l'une des sauvegardes dans la « chaîne» est corrompue, les sauvegardes suivantes ne peuvent plus être utilisées. Cependant, stocker plusieurs sauvegardes complètes n'est pas une option quand vous avez besoin de plusieurs versions précédentes de vos données car la fiabilité d'une archive trop grande est encore plus contestable.

Exemple : sauvegarder le journal de transactions d'une base de données.


Sauvegarde différentielle

Une sauvegarde différentielle stocke les modifications apportées à des données par rapport à la dernière sauvegarde complète (Full). Vous devez avoir accès à la sauvegarde complète correspondante pour récupérer les données à partir d'un sauvegarde différentielle. Une sauvegarde différentielle est la plus utile quand:

-vous ne voulez sauvegarder que l'état des données le plus récent, les modifications de données sont souvent petites comparées à la taille totale des données.

La conclusion typique est : «les sauvegardes différentielles prennent plus de temps à créer et sont plus rapides à restaurer, alors que les sauvegardes incrémentielles sont plus rapides à créer mais plus longues à restaurer.» En fait, il n'y a pas de différence physique entre une sauvegarde incrémentielle annexée à une sauvegarde complète et une sauvegarde différentielle annexées à la même sauvegarde complète au même point dans le temps. Les différences mentionnées ci-dessus suggèrent la création d'une sauvegarde différentielle après (ou au lieu de) la création de plusieurs sauvegardes incrémentielles.

Une sauvegarde incrémentielle ou différentielle créée après la défragmentation de disque peut être considérablement plus grande que d'habitude car la défragmentation modifie l'emplacement des fichiers sur le disque et la sauvegarde reflète ces modifications. Il est recommandé de recréer une sauvegarde complète (Full) après la défragmentation de disque.

En terme de méthodes de sauvegarde, la sauvegarde hebdomadaire est différentielle, la sauvegarde mensuelle est complète (Full) et la sauvegarde quotidienne est incrémentielle.
La première sauvegarde est toujours complète (Full).
Le paramètre Hebdomadaire/Mensuelle divise le programme total en programmes quotidiens, hebdomadaires et mensuels.

Supposez que vous sélectionnez le vendredi 20h pour une sauvegarde Hebdomadaire/Mensuelle. Voici le programme des tâches de sauvegarde réel qui sera créé.

Mois 1
Semaine 1Semaine 2Semaine 3Semaine 4
Di Lu Ma Me Je Ve Sa Di Lu Ma Me Je Ve Sa Di Lu Ma Me Je Ve Sa Di Lu Ma Me Je Ve Sa
- Inc Inc Inc Inc Dif - - Inc Inc Inc Inc Dif - - Inc Inc Inc Inc Dif - - Inc Inc Inc Inc Ful -

Sauvegarde:
Complète (Full) = Mensuelle
Incrémentielle = Quotidienne
Différentielle = Hebdomadaire

Le programme est affiché en fonction du modèle GFS(Grand-père-Père-Fils (Grandfather-Father-Son - GFS)).
Programme : les jours ouvrables à 20 heures
Hebdomadaire/Mensuelle : Vendredi


Le tableau suivant résume les avantages et inconvénients de chaque type de sauvegarde telles qu'elles sont. En réalité, ces paramètres dépendent de nombreux facteurs tels que par exemple, la quantité, la vitesse et le modèle de modifications des données ; la nature des données, les spécifications physiques des périphériques et les options de sauvegarde/restauration que vous configurez, pour n'en citer que quelques-uns. La pratique est le meilleur moyen de sélectionner le modèle de sauvegarde optimal.

ParamètresSauvegarde complète (Full)Sauvegarde différentielleSauvegarde incrémentielle
Espace de stockage Maximal Moyen Minimal
Temps de création Maximal Moyen Minimal
Temps de récupération Minimal Moyen Maximal

Important:

Lancez la commande Checkdisk afin de détecter et réparer les erreurs de systèmes de fichiers logiques, les erreurs physiques ou les secteurs défectueux. Démarrer avant le début de la sauvegarde.














S
O
C
I
A
L